Enfin quelques nouvelles !!!


Il y a plusieurs mois maintenant que notre site n’avait été mis à jour, malgré les problèmes que vous connaissez tous, notre association n’est pas restée inactive.

 


Projet collectif de recherche.


Lors de notre dernière assemblée générale d’août 2020, nous vous avons présenté la mise en place d’un projet collectif de recherche ( PCR RHEFOREST 81, 1411426, Recherches historiques sur les espaces forestiers du Tarn : Organisation, Ressources, Société, Territoire) . Celui-ci est piloté par Nicolas Poirier (CNRS Trace), l’Université Jean Jaurès, et le Conseil départemental d’Archéologie du Tarn. Une réunion plénière a été organisée en fin de septembre pour faire le bilan des travaux déjà effectués et préparer la rédaction d’un premier rapport présenté en décembre 2020.
En cliquant sur ce lien vous aurez directement accès à la totalité de ce  document.

 Le PCR RHEFOREST couvre la forêt de la Grésigne et pour ce qui nous concerne la Montagne Noire Occidentale. Vous y trouverez les travaux rédigés par :

Jean-Michel Doudiès (p.42) : « L’évolution de l’exploitation de Ramondens du XIIIème au XIXème siècle »
Jean Vaquer (p.196) : « Inventaire des trouvailles métallurgiques et des sites archéologiques des âges des métaux de la partie occidentale de la Montagne Noire »
Jeanne Favero (p.310) : « Note d’avancée des travaux sur la carte archéologique »
Jean-Paul Calvet (p.318) « La Chartreuse de la Loubatière » Jean-Paul et ses équipes ont commencé le nettoyage du site…

 loub2

 

Travaux malheureusement suspendus…Nous espérons tous une reprise pour cet été, et nous aurons besoin de nombreux bras, le travail est une chose mais il est aussi agrémenté de pique-niques fort sympathiques, n’hésitez pas à nous contacter pour les journées de rendez-vous sur place.

loub1

 

 


Nous vous avions parlé d’un survol de notre région et de prises de vue grâce à un système LIDAR (De manière générale, le fonctionnement du lidar ressemble à celui du radar (basé sur l'écholocalisation), la différence étant le domaine spectral des ondes électromagnétiques employées. Alors que le radar fonctionne dans le domaine des micro-ondes (fréquences de 1 à 100 GHz, longueurs d’onde millimétriques et centimétriques), le lidar est fondé sur des lasers rayonnant dans le domaine infrarouge, le domaine visible ou le domaine ultraviolet proche (fréquences au-delà de 10 THz, longueurs d’onde de 250 nm à 10 µm). Dans les deux cas, l’onde électromagnétique émise est cohérente et polarisée. Mais dans le domaine spectral visible, elle est beaucoup plus directive et elle peut interagir avec des objets de taille microscopique –wikipedia-).
Une base de données des sites identifiables grâce au Lidar (Lidar Montagne Noire Occidentale 2021 - PCR RHEFOREST_81 - Financement DRAC/DREAL Occitanie - Traitement des données UMR 5608 TRACES, CNRS/Université Toulouse - Jean-Jaurès) a été créée. Couplée au Système d’Information Géographique, et en supprimant les couches « végétation » elle permet à la fois un enregistrement des caractéristiques morphologiques des sites, de leur localisation et de la bibliographie éventuellement afférente pour ceux qui étaient connus antérieurement à notre projet. Cette base de données permet également l’édition de fiches de sites.
Plus d’un millier de photos ont été prises…..il ne reste plus qu’à les étudier, de longues heures devant l’ordinateur et de recherches sur le terrain se préparent !!


Zone géographique couverte.

 

ASSEMBLAGE LIDAR InPixio

Voici un cliché Lidar (Lidar Montagne Noire Occidentale 2021 - PCR RHEFOREST_81 - Financement DRAC/DREAL Occitanie - Traitement des données UMR 5608 TRACES, CNRS/Université Toulouse - Jean-Jaurès), représentant le barrage de la Galaube sur l’Alzeau, avec sa digue, les bâtiments du village…et le point de départ de la rigole d’essai construite par Riquet.

 

rigole dessai lidar InPixio

 

 


 

 

Projet de rénovation des essentages du village :


Il y a plusieurs années maintenant, notre association sous la houlette d’Etienne Goût avait constitué et présenté en assemblée générale un important dossier sur la mise en place d’une action pour la sauvegarde et la restauration des bardages (essentages) en ardoises, couvrant bon nombre de murs de notre village. Longtemps resté lettre morte , le dossier a été réactivé avec la Mairie. Nous avons repris et abondé ce dossier pour participer à un appel à projet « Innover en pierre naturelle dans les Parcs Naturels Régionaux d’Occitanie » , lancé par le PNR du Haut-Languedoc. Nous avons proposé entre autres la revalorisation du centre village dans l’optique d’une meilleure reconnaissance touristique en mettant en avant des techniques anciennes :
- Collaboration avec les ardoisières de Limatge et son directeur Mr Rochet qui précise qu’Arfons est une vrai vitrine pour sa profession,
- Fabrication de clous à l’ancienne par Mr Mehat forgeron d’art de Grange Vieille
Ces techniques valorisent un mode de protection des murs représentant un savoir faire typique de la Montagne Noire utilisant des matériaux produits sur place.
Notre projet a été sélectionné par le PNRHL et nous sommes lauréats de ce concours. Une subvention nous sera attribué pour réaliser les travaux par la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée.
Merci encore à Etienne pour le travail de recherche accompli en amont de notre demande auprès du PNHL.

Pour exemple et après accord des propriétaires concernés, cette aide financière nous permettrait entrre autres,de rénover la facade de la maison se trouvant au centre du village pour y donner un aspect plus présentable:

 

facadeun

Avant !!!

 

facadedeux

Après !!!!

 

 

Copyright © 2018 ORA FONTIUM - Site développé et maintenu par intech6tem