La vie qui passe: août - octobre 2019.

Compte-rendu de la réunion du Lundi 9 septembre à Arfons.
Projet commun de recherche (PCR) archéologie et histoire de la Montagne - Noire Occidentale pour la période 2020-2022.

Étaient présents : François Gabolde, Jean Vaquer, Jean-Paul Calvet, Jean-Michel Doudiès, Jeannie Cadeilhan
Cadre et programmation PCR 2020-2022

1- Objectifs du PCR.
- Conservation (carte archéologique)
- Connaissance (publications de données inédites et contextualisation)
- Valorisation (publication grand public et table ronde sur le patrimoine archéologique de la Montagne Noire Occidentale).

2- Définition des différentes échelles d'étude.

Trois niveaux d'investigations:
     - Une zone d'enquête exhaustive : la Forêt de Ramondens :
Cette première zone d'étude est le point de départ des initiatives de recherches et de valorisation autour de Ramondens (bornes médiévales, grange monastique constituée dans le courant du XIIIème siècle). L'équipe d'Ora Fontium propose de dresser un aperçu, à travers l'étude des archives, de "l'exploitation de la Forêt de Ramondens, grange monastique de Prouilhe et ensuite domaine public, entre 1340 et le XIXème siècle". Cette étude constituera un bon complément préalable aux études approfondies dont la forêt fera l'objet dans le cadre du PCR relatif aux forêts ressources à travers le temps, et l'histoire de la Forêt de Ramondens
(Prospection LiDaR « Light detection and ranging : technique de mesure à distance fondée sur l'analyse des propriétés d'un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur » et vérifications au sol).

    - Une zone d'étude: la Montagne Noire Occidentale :
Cette zone est à cheval sur trois département (Aude, Haute-Garonne, Tarn) et deux anciennes régions réunies aujourd'hui au sein de la Région Occitanie.
Elle regroupe :
- pour l'Aude les communes de Saissac, Laprade, Les Martys, Lacombe, Cals, Saint-Denis, Fontiés, Verdun, Labécède, Cenne Monestiés.
- pour la Haute-Garonne les communes de Revel, Vaudreuilhe.
- pour le Tarn, Escoussens, Durfort, Arfons, Dourgne, Aiguefonde ;

Il s'agira de réaliser sur cette zone une état des lieux des connaissances en mettant en lumière les éléments inédits (études de collections, notices de sites, relevés topographiques).

   - Une zone de référence : la Montagne Noire Occidentale et ses marges :
Cette zone d'étude élargie permettra par comparaison de mettre en perspectives les données inédites recueillies. Elle s'étend dans un rectangle compris entre Conques, Saint Félix et Castelnaudary.

3- Cadre chronologique et thématiques.

La carte archéologique prendra en compte toutes les périodes, du paléolithique à l'époque moderne. Les chapitres « thématiques » seront fonction de la densité des informations recueillies.

- Peuplements préhistoriques :
*Collection paléolithique inférieur,
*Paléolithique supérieur,
*Grotte de Lacalm ,
*Gîtes à silex ,
*Grottes sépulcrales (néolithique et chalcolithique) .

- Les oppida :
*Verdun, Moussoulens (relevé topographique) –(photos aériennes)

- Occupations à l'Antiquité :
*La collection de photos aériennes de Michel Passelac,
*Étude de collections: collection Magne au musée de Carmaux, site antique de Laprade, collection de Trève ...
*L'antiquité tardive et Haut Moyen âge : collection de boucles mérovingiennes ...

- Les pôles de pouvoir au Moyen-Âge :
Les abbayes (Prouilhe, Saint-Papoul, Sorèze, Les Chartreux (Saïx et Escoussens), La Loubatière et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem d'Arfons); relevé topographique de la Chartreuse de la Loubatière.
Mottes et villages ecclésiaux, castra et forcia : Recensement des mottes et relevé topographique de la motte du Fort (Escoussens) et autre ...Roquefort .

- Le bois, le fer et le verre de l'Antiquité à l'époque moderne :
La métallurgie
Relevés traces minières dans le Julia du Calel,
Prospections inventaire des moulins et forges
Les verreries,
Les charbonnières.

 

Le 3 septembre 2019, l'association a invité nos amis Jean et Madeleine Aubès pour un repas « d'au revoir » et surtout de remerciements. Vous avez sans doute tous vu nos réalisateurs au travail dans la forêt ou les rues du village et même à l'abbaye de Prouilhe le 29 août. Cela pour interviewer Frère Renaud, dominicain sur la longue présence de l'ordre dans la forêt qui leur a appartenu pendant plus de cinq siècles.

renaud

 

 

Leur but et notre but était de faire mieux connaître par l'image, l'histoire ancienne et plus récente d'Arfons, son riche passé et ses perspectives d'avenir. 

Il reste devant eux de longues heures de montage et de vérifications pour que nous puissions vous proposer un DVD ( 50 mn sans doute) avant les fêtes de Noël.

Nous avons donné une conférence le 9 août intitulée « Arfons au temps du Roi Soleil ». Celle-ci était prévue à l'église des Escudiés, malheureusement l'électricité était coupée !! Mrs Couzinié et Portes nous ont rapidement apporté une solution de repli : « le Cantou »...il était 17 heures !!
Bien serrés dans la petite salle, nous étions plus de cinquante et avons passé une très belle soirée; pour un pamorama de la vie arfontaise entre 1600 et 1720. Cette période a vu s'implanter une famille dans il ne reste plus de descendants à Arfons aujourd'hui : les Contié De 1604 année ou Jean Contié, marchand, achète les terres de l'Espinas à un certain Jean Puget brodeur et garnisseur de chapeaux, habitant le village ; jusqu'à la première moitié du XVIIIème siècle. Ils devinrent propriétaires d'une grande partie des terres du village : la Prune, les Gaillards, Faury, Fonsaguet, Cros, l'Espinas et d'autres encore. Le dernier homme de la lignée Jean-Pierre de Contié qui décéda en 1713, était même devenu maire perpétuel d'Arfons. Il laissa un fils mort très jeune et 6 filles.
Deux d'entre elle firent de beaux mariages, elle se marièrent toute les deux en 1717 :
- Anne de Contié avec Charles-Emmanuel de Montfaucon, sieur de Rogles,
- Marie de Contié avec Alexandre David de Beauregard ( une cloche de l'église est d'ailleurs dédicacée par le couple) .
C'est grâce à ce couple dont un fils ( Alexandre-Aimable) s'est marié avec une Hyèroise que nous pourrons reconstituer dans l'avenir une histoire précise du village : les archives familiales sont actuellement sauvegardées dans les locaux des Archives Municipales d'Hyères.

 

conference

 

Notre ami Jean Vaquer devait donner le 16 août une autre conférence, lui aussi à l'église des Escudiés, mais l'électricité manquait toujours...le retrait vers « le Cantou » était envisageable mais l’exiguïté de la salle ne pouvait se prêter à cette organisation : le public de Jean étant habituellement nombreux. C'est avec regrets qu'il renonça, par souci de sécurité, à sa présentation.

Plusieurs personnes, absentes le 9 nous ont demandé de refaire le même exposé que la semaine avant. Ce qui a été fait au Cantou pour une quinzaine de personnes supplémentaires.

Copyright © 2018 ORA FONTIUM - Site développé et maintenu par intech6tem